LIVRES ET LECTURES

Julie Otsuka - Certaines n'avaient jamais vu la mer




Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Julie Otsuka - Certaines n'avaient jamais vu la mer
livres-et-lectures.net - Date de la note : 22 décembre 2012

Un bien triste moment d'histoire, raconté sans emphase et avec une très belle prose. Les hommes sont tous frères ? Certains le sont moins que d'autres...

L'aventure est peu connue. Au début du XXe Siècle, des Japonais solitaires, implantés aux USA, font venir des femmes du Japon. Ils sont travailleurs agricoles ou manoeuvres et ont menti sur leur profession et sur eux-mêmes pour les attirer.

L'arrivée, après un dur voyage, est une déception à la mesure de leur espoir. Mais la force du temps qui passe rend supportable cette déconvenue. Des familles se créent, les enfants réussissent, s'intègrent, deviennent américains.

Le toit leur tombe à nouveau sur la tête, quand la guerre éclate avec le Japon. L'espionnite saisit les USA : tous les Japonais sont des traîtres en puissance et leur exil est organisé en lieu sûr. Arrachés à leur vie, à leurs biens, à leurs amis, ils sont rejetés hors du monde et voués à l'oubli.

Cette affaire infâme est dite sans cri, sans anathème, dans un souffle épique où toutes ces voix chantent ensemble leur drame, comme un choeur modulant ses larmes pour les rendre supportables.

Une oeuvre de mémoire, originale et belle.

Phébus (2012) - 143 pages